Grippe invisible : un danger caché qui fait courir des risques aux seniors

Grippe invisible : un danger caché qui fait courir des risques aux seniors

Généralement, on le sait quand on a la grippe : la fièvre caractéristique et les douleurs articulaires nous épuisent.

Dr. Daniel EorsiMais il arrive que des personnes attrapent la grippe sans s'en rendre compte. Atteintes de la « grippe invisible » (ou grippe asymptomatique), ces personnes ne montrent aucun signe et ne ressentent aucun symptôme mais portent et répandent le virus sans le savoir. En outre, elles peuvent répandre la grippe sans même tousser ou éternuer, comme le montre une étude récente(1).

Cela signifie donc que des personnes qui ont l'air en bonne santé pourraient répandre la grippe simplement en respirant.

Nous avons demandé à un médecin généraliste, Dr Eörsi Dániel, de nous expliquer pourquoi certaines personnes ne ressentent aucun symptôme grippal, et quels sont les conséquences pour les seniors. Voici notre entretien :

Qu'est-ce que la « grippe invisible » ?

La grippe est dite invisible lorsque qu'une personne attrape la grippe sans présenter aucun symptôme apparent. Elle pourra au grand maximum avoir des douleurs musculaires, qu'elle attribuera sans doute à un effort physique ou à une activité effectuée la veille.

Atteinte d'une grippe invisible, elle vaquera à ses occupations habituelles.

Pourquoi est-ce que certaines personnes ne développent aucun symptôme avec la grippe ?

Il arrive que le système immunitaire d'une personne détruise la grippe avant l'apparition de symptômes.

Le virus atteint tout de même la membrane muqueuse qui recouvre l'intérieur du nez, de la bouche où de tout endroit où le virus a pénétré dans le corps, mais son système immunitaire en élimine l'essentiel avant qu'il ne puisse se propager davantage.

Une petite partie peut aussi atteindre son système sanguin. Dans ce cas, son système immunitaire est suffisamment fort pour le tuer avant qu'il ne se multiplie suffisamment pour entraîner l'apparition de symptômes.

Pourquoi leur système immunitaire est-il capable de réagir aussi rapidement ?

Dans le cas de la grippe invisible, la personne a déjà rencontré cette souche spécifique du virus auparavant. Son système immunitaire sait quel outil spécifique, ou anticorps, peut la combattre.

Alors, quand elle attrape le virus, son système immunitaire le reconnaît rapidement et produit suffisamment de copies de l'anticorps pour le détruire avant qu'il ne devienne nuisible.

Les personnes atteintes d'une grippe invisible peuvent-elles répandre le virus ?

Oui. Il existe une courte période, d'un à deux jours, entre le moment où elles attrapent la grippe et celui où elles peuvent la transmettre. Nous appelons cela la période d'incubation, et toutes les personnes qui attrapent la grippe en font l'expérience.

Une fois la période d'incubation passée, elles pourront être contagieuses pendant environ deux jours. Au cours de cette période, elles risquent de transmettre le virus. Cependant, cette période sera généralement plus courte que dans le cas où des symptômes grippaux apparaissent.

Il est difficile d'évaluer exactement quand elles ont attrapé le virus, et difficile donc de savoir quand elles sont contagieuses et peuvent transmettre le virus.

Combien de personnes sont atteintes de la grippe sans le savoir ?

D'après mon expérience et les recherches effectuées, environ 30 % à 50 % des cas de grippe sont invisibles, selon la souche du virus(2).

En tant que senior, suis-je susceptible de présenter des symptômes si j'attrape la grippe ?

Oui. Il existe deux groupes de personnes plus susceptibles de développer des symptômes : les jeunes adultes en bonne santé et les adultes plus âgés, en particulier ceux qui souffrent de maladies chroniques.

Cela ne veut pas dire que les personnes d'âge moyen n'attrapent pas la grippe, mais simplement que les incidences de grippe symptomatique ne sont pas aussi élevées dans cette tranche d'âge.

Pourquoi les jeunes adultes et les seniors sont-ils plus susceptibles de présenter des symptômes ?

Chez les jeunes adultes en bonne santé, la probabilité qu'ils aient déjà rencontré une souche spécifique est plus faible du fait de leur jeune âge. Lorsqu'ils attrapent le virus d'une souche qui leur est inconnue, leur système immunitaire réagit plus fortement au nouveau virus, et ils développent alors les symptômes classiques : de la fièvre et des douleurs musculaires.

Chez les personnes plus âgées, les symptômes grippaux apparaissent généralement pour deux raisons. Tout d'abord, leur système immunitaire n'est pas aussi efficace que dans leur jeunesse et ne peut pas tuer le virus aussi rapidement.

De plus, ils risquent davantage d'être atteints d'une maladie sous-jacente qui affaiblit le système immunitaire. Lorsqu'une personne plus âgée dont le système immunitaire est affaibli attrape la grippe, son système immunitaire réagit fortement, comme si la souche lui était inconnue : qu'elle le soit ou non.

Cette réaction forte peut se produire chez les personnes âgées souffrant de tout type de maladie chronique, pas seulement de troubles respiratoires chroniques.

Quel message souhaitez-vous faire passer ?

Tout le monde peut attraper la grippe, et tout le monde peut la transmettre : même les personnes qui ne présentent aucun symptôme.

Tous ceux qui appartiennent à des groupes à risque, comme les adultes plus âgés et les personnes atteintes de maladies chroniques, devraient se protéger. Après tout, il n'est pas toujours possible de savoir si quelqu'un a la grippe.


Références :
(1) https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=grippe-respiration-virus-contamination-contagion
(2) https://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-grippe-naturellement-immunise-_2960.html

Commentaar

Schrijf een reactie