Le sommeil et votre système immunitaire : combattre la grippe

Le sommeil et votre système immunitaire : combattre la grippe

En vieillissant, la plupart d'entre nous développons des troubles du sommeil. Nous avons du mal à nous endormir ou à rester endormis (1). Cependant, en plus d'entraîner de la fatigue et une humeur maussade, une mauvaise qualité de sommeil peut également affecter notre santé.

Des recherches ont montré que le sommeil maintient notre système immunitaire en bonne santé ; il aide notre organisme à combattre toutes sortes d'infections, notamment la grippe (2). Un manque de sommeil pourrait avoir un effet négatif sur notre système immunitaire, nous laissant plus sensibles à la grippe. Avant d'étudier pourquoi le sommeil est si important pour combattre la grippe, découvrons comment nos habitudes de sommeil évoluent avec l'âge.

Comme le sommeil évolue-t-il avec l'âge ?

La qualité ainsi que la quantité de sommeil évoluent avec l'âge. Nous ne dormons pas aussi profondément qu'auparavant, et nous nous réveillons plus souvent pendant la nuit (1). Ces changements font partie du processus normal de vieillissement.

Nous sommes également vulnérables aux perturbations (3). Il peut s'agir de bruits nocturnes ou de températures basses ou élevées qui peuvent être sources d'inconfort.

Le sommeil nous aide à combattre la grippe

Notre système immunitaire joue un rôle important dans la défense de notre organisme contre les envahisseurs étrangers, tels que les virus qui provoquent la grippe (4). Pour ce faire, il a besoin que notre organisme produise divers types de globules blancs (4) et de protéines appelées cytokines (5), entre autres choses. Notre organisme produit et libère des cytokines pendant notre sommeil. Ces protéines importantes créent une réponse immunitaire en ciblant l'infection et l'inflammation.

Le manque de sommeil pourrait nuire à la capacité de notre organisme de créer des cytokines et à la capacité de notre système immunitaire de fonctionner (5). Un système immunitaire affaibli nous rendrait plus susceptibles d'attraper la grippe. Un manque de sommeil pourrait également rendre notre vaccin antigrippal moins efficace (1) puisque le manque de sommeil rend notre système immunitaire moins apte à répondre au vaccin et à créer les anticorps dont il a besoin pour nous protéger contre la grippe.

Si nous étudions les bénéfices du sommeil lorsque nous avons la grippe, nous nous rendons compte que notre corps a besoin de plus de sommeil quand nous sommes atteints d'un virus (6). Le type de sommeil dont nous avons besoin évolue également : des recherches ont montré que notre sommeil paradoxal (ou sommeil REM [rapid eye movement ; mouvements oculaires rapides]) dure moins longtemps et que notre sommeil NREM (non-rapid eye movement ; sans mouvements oculaires rapides) dure plus longtemps qu'à la normale (3). Aussi, notre fièvre (7), un symptôme courant de la grippe qui permet à notre système immunitaire de combattre la grippe, est susceptible de perturber notre capacité à trouver le sommeil. Nous nous sentons donc plus fatigués. 

Conseils pour passer une bonne nuit de sommeil

Pour rester en bonne santé, surtout pendant la saison de la grippe, nous devrions essayer de dormir au moins sept heures par nuit, comme recommandé, pour maintenir notre système immunitaire performant(7)

Mais pour beaucoup d'entre nous, il est devenu difficile avec l'âge de passer une bonne nuit de sommeil. Suivre de bonnes habitudes en matière d'« hygiène du sommeil » nous permettra de profiter des bienfaits du sommeil sur la santé et le bien-être (8):

  • Couchez-vous et levez-vous aux mêmes heures chaque jour.
  • Établissez une routine du coucher. Détendez-vous en lisant un livre ou en prenant un bain, par exemple.
  • Veillez à ce que votre lit et vos draps soient aussi confortables que possible.
  • Maintenez une température confortable dans votre chambre à coucher et éteignez la télévision et les ordinateurs.
  • Évitez la caféine, la nicotine, l'alcool et les activités physiques le soir, ainsi que les repas copieux tard dans la nuit.
  • Évitez de rester au lit le matin ou de faire une sieste en pleine journée.
  • Si vous vous réveillez pendant la nuit ou avez des difficultés à vous rendormir, levez-vous et allez dans une autre pièce. Faites quelque chose qui vous détendra, comme lire ou écouter la radio pendant 20-30 minutes, puis retournez vous coucher.

 

Bien qu'elle ne soit pas une garantie contre la grippe, une bonne nuit de sommeil réduit cependant le risque d'infection. Un vaccin antigrippal est le meilleur moyen de prévenir la grippe (7) – et une bonne nuit de sommeil permet au vaccin antigrippal d'être efficace (1).


Références
(1) https://www.sommeil.org/comprendre-le-sommeil/le-sommeil-par-age/
(2) http://www.doctissimo.fr/sante/grippe/eviter-la-grippe#comment-eviter-d-attraper-la-grippe-nbsp
(3) https://www.sommeil.org/comprendre-le-sommeil/le-sommeil-par-age/sommeil-des-personnes-agees/
(4) http://www.grippe65plus.fr/articles/comment-votre-syst%C3%A8me-immunitaire-vous-permet-de-pr%C3%A9venir-la-grippe
(5) http://monsystemeimmunitaire.fr/dormir-un-facteur-important-pour-lequilibre-immunologique/
(6) https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=allies-systeme-immunitaire
(7) https://www.doctipharma.fr/conseils-de-pharmacien/article/grippe-comment-la-soigner
(8) https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=renforcer_systeme_immunitaire_pm

Commentaar

Schrijf een reactie