Pourquoi ne pas faire le vaccin antigrippal pourrait prolonger votre hospitalisation

Pourquoi ne pas faire le vaccin antigrippal pourrait prolonger votre hospitalisation

De nos jours, nous pouvons espérer vivre bien plus longtemps qu'avant. Avec ces années supplémentaires, les personnes âgées sont plus susceptibles de connaître, et de cumuler, des problèmes de santé de longue durée et complexes(1), ou d'être atteintes de fragilité ou de démence(2), et ces problèmes de santé pourraient nécessiter des séjours à l'hôpital.

Personne n'aime être hospitalisé. On est loin de ses proches. On dort dans un lit qui n'est pas le nôtre, entouré d'inconnus qui font des bruits étranges la nuit. Et on s'ennuie beaucoup : impossible de se lever et de sortir quand on le souhaite.

Si vous étiez hospitalisé, vous n'auriez qu'une envie dès votre arrivée : que le séjour soit le plus court possible. Pas vrai ? Mais que se passerait-il si vous attrapiez un virus au cours de votre séjour ? Cela pourrait prolonger votre hospitalisation.

La grippe en cas d'hospitalisation

Une hospitalisation ne nous protège pas de la grippe. Il arrive que les hôpitaux connaissent des épidémies de grippe. Cela arrive souvent quand le virus circule localement(3).

Comme si l'on ne se sentait déjà pas assez seul à l'hôpital, attraper la grippe pourrait nous isoler encore davantage(4).

  • Nous pourrions être placé dans une chambre individuelle et devoir se priver de la compagnie des autres patients.
  • Nos soignants pourraient devoir s'équiper de gants, tabliers et masques.
  • Nous pourrions devoir porter un masque dès que nous quittons notre chambre ou notre service.
  • Notre nombre de visiteurs pourrait être réduit au minimum, et le port du masque pourrait aussi leur être imposé.
  • Les enfants pourraient ne pas être autorisés à nous rendre visite.

Attraper la grippe pourrait aussi prolonger notre séjour à l'hôpital. Cela pourrait, par exemple, retarder notre traitement ou notre opération.

Éviter d'attraper la grippe en cas d'hospitalisation

Faire le vaccin antigrippal est le meilleur moyen de se protéger de la grippe en cas d'hospitalisation : avant, pendant et après. Les experts de santé recommandent la vaccination annuelle contre la grippe pour les plus de 65 ans et les personnes atteintes de problèmes de santé sous-jacents(5).

Avec l'âge, le vaccin contre la grippe pourra être moins efficace dans la prévention de la grippe. Il permettra cependant de réduire la sévérité et la probabilité de développer des complications et de subir de graves conséquences(6).

Après l'injection du vaccin, notre corps met 7 à 10 jours à fabriquer les anticorps pour lutter contre le virus contenu dans le vaccin. Ces anticorps nous aideront à nous protéger de la grippe en circulation(7). Pensez à vous faire vacciner contre la grippe entre fin septembre et début novembre, afin d'être prêt pour affronter l'hiver(8).


Références
(1) https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/on-vit-plus-longtemps-mais-avec-une-maladie-chronique-196193
(2) http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/12/11/24396-maladies-degeneratives-pourquoi-leur-nombre-augmente
(3) https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/.../bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-15.-saison-2018-2019
(4) https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/grippe-saisonniere-information-des-professionnels-de-sante
(5) https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/influenza-(seasonal)
(6) https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Grippe
(7) https://www.santemagazine.fr/traitement/medicaments/vaccins/vaccin-contre-la-grippe-comment-ca-marche-170946
(8) https://www.ameli.fr/assure/sante/assurance-maladie/campagnes-vaccination/vaccination-grippe-saisonniere

Commentaar

Schrijf een reactie