Immunité collective : protéger les membres vulnérables de la communauté

Immunité collective : protéger les membres vulnérables de la communauté

Vivez-vous dans une région où un grand nombre de gens sont protégés contre un virus spécifique ? Si oui, votre communauté peut avoir une « immunité collective ».

On parle d'immunité collective lorsqu'une communauté dans son ensemble est protégée contre une maladie contagieuse parce que de nombreuses personnes qui y vivent sont chacune protégées contre elle(1) et, par conséquent, ne peuvent pas transmettre l'infection à d'autres. Incapable de se transmettre d'une personne à l'autre, le virus a du mal à se propager.

Comment fonctionne l'immunité collective ?

Un virus se propage lorsqu'une personne infectée infecte d'autres personnes avec lesquelles elle entre en contact, et ainsi de suite(2).

Imaginez-vous vivre dans une communauté où la protection contre un virus spécifique est faible. Quelqu'un tombe malade. La plupart des personnes qu'il rencontre ne sont pas protégées. Il transmet le virus facilement(3). La maladie se propage rapidement au sein de la communauté.

Imaginez-vous maintenant vivre dans une communauté où la protection contre un virus spécifique est élevée. Quelqu'un tombe malade. La plupart des personnes qu'il rencontre sont protégées. Le virus est incapable de se propager(2). La maladie disparaît rapidement et la communauté toute entière est en bonne santé.

Pourquoi l'immunité collective est-elle importante ?

Avec l'immunité collective, les personnes bien protégées contribuent également à la protection des membres vulnérables de la communauté(4) ; les personnes âgées, les très jeunes, les femmes enceintes et les personnes vivant avec des maladies chroniques(4), en particulier.

Leur manque de protection peut être dû à une ou plusieurs raisons. C'est peut-être parce que toutes ces personnes ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales(2), ou bien parce qu'elles ne répondent pas au vaccin(2), par exemple.

Immunité collective et vaccination

La vaccination protège les individus directement et les communautés indirectement en réduisant la transmission(2). Cependant, l'immunité collective ne nous donne pas, en tant qu'individus, le même niveau élevé de protection que la vaccination(2). Éviter de se faire vacciner et se contenter d'une protection indirecte par l'immunité collective n'est donc pas une bonne alternative au vaccin antigrippal.

En ce qui concerne la grippe, la recherche a montré qu'au moins 70 % des personnes d'une communauté doivent se faire vacciner chaque année contre la grippe pour que l'immunité collective soit atteinte(2). Vous êtes-vous fait vacciner ?


Références
(1) http://www.chu-rouen.fr/page/mesh-descripteur/immunite-collective
(2) https://afpa.org/content/uploads/2018/01/Dossier-Pédagogique-Protection-collective-vaccination-191017.pdf
(3) https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=epidemie-de-grippe-comment-vous-proteger
(4) https://www.who.int/features/qa/84/fr/

Vivez-vous dans une région où un grand nombre de gens sont protégés contre un virus spécifique ? Si oui, votre communauté peut avoir une « immunité collective ».

On parle d'immunité collective lorsqu'une communauté dans son ensemble est protégée contre une maladie contagieuse parce que de nombreuses personnes qui y vivent sont chacune protégées contre elle(1) et, par conséquent, ne peuvent pas transmettre l'infection à d'autres. Incapable de se transmettre d'une personne à l'autre, le virus a du mal à se propager.

Comment fonctionne l'immunité collective ?

Un virus se propage lorsqu'une personne infectée infecte d'autres personnes avec lesquelles elle entre en contact, et ainsi de suite(2).

Imaginez-vous vivre dans une communauté où la protection contre un virus spécifique est faible. Quelqu'un tombe malade. La plupart des personnes qu'il rencontre ne sont pas protégées. Il transmet le virus facilement(3). La maladie se propage rapidement au sein de la communauté.

Imaginez-vous maintenant vivre dans une communauté où la protection contre un virus spécifique est élevée. Quelqu'un tombe malade. La plupart des personnes qu'il rencontre sont protégées. Le virus est incapable de se propager(2). La maladie disparaît rapidement et la communauté toute entière est en bonne santé.

Pourquoi l'immunité collective est-elle importante ?

Avec l'immunité collective, les personnes bien protégées contribuent également à la protection des membres vulnérables de la communauté(4) ; les personnes âgées, les très jeunes, les femmes enceintes et les personnes vivant avec des maladies chroniques(4), en particulier.

Leur manque de protection peut être dû à une ou plusieurs raisons. C'est peut-être parce que toutes ces personnes ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales(2), ou bien parce qu'elles ne répondent pas au vaccin(2), par exemple.

Immunité collective et vaccination

La vaccination protège les individus directement et les communautés indirectement en réduisant la transmission(2). Cependant, l'immunité collective ne nous donne pas, en tant qu'individus, le même niveau élevé de protection que la vaccination(2). Éviter de se faire vacciner et se contenter d'une protection indirecte par l'immunité collective n'est donc pas une bonne alternative au vaccin antigrippal.

En ce qui concerne la grippe, la recherche a montré qu'au moins 70 % des personnes d'une communauté doivent se faire vacciner chaque année contre la grippe pour que l'immunité collective soit atteinte(2). Vous êtes-vous fait vacciner ?


Références
(1) http://www.chu-rouen.fr/page/mesh-descripteur/immunite-collective
(2) https://afpa.org/content/uploads/2018/01/Dossier-Pédagogique-Protection-collective-vaccination-191017.pdf
(3) https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=epidemie-de-grippe-comment-vous-proteger
(4) https://www.who.int/features/qa/84/fr/

Commentaar

Schrijf een reactie